S’informer sur le remboursement des mutuelles pour les soins d’orthodontie invisibles

Des dents bien alignées jouent énormément sur la confiance en soi d’une personne, mais également sur son confort au quotidien. Pour des questions esthétiques, de plus en plus de personnes favorisent les soins orthodontiques invisibles, notamment l’appareil lingual et les gouttières invisibles. Quel est leur coût ? Sont-ils remboursés par la mutuelle ?

Couverture de base et couverture complémentaire

La couverture de base est assurée par la sécurité sociale : maternité, accident de travail, maladie, décès ou encore invalidité. Les assurés sont regroupés en plusieurs catégories en fonction de leur activité professionnelle. C’est pourquoi on parle de régime spécial, général ou agricole. La couverture assurée par la sécurité sociale s’agit d’un remboursement partiel des dépenses de santé selon un taux conventionnel déterminé par l’assurance maladie. Pour des frais supplémentaires, l’assuré doit payer de sa poche.

C’est là qu’entre en jeu la couverture complémentaire ou la mutuelle. Elle va venir couvrir en partie ou en totalité tout ce que la sécurité sociale ne couvre pas. Si la mutuelle individuelle est libre, toute société a l’obligation de la proposer à ses salariés. Parmi les frais couverts, il y a ceux liés aux soins des yeux et aux soins dentaires. Pour plus d’informations sur notamment la mutuelle dentaire orthodontie, visitez mutuelledentaire.info.

Il faut comprendre qu’il existe une nomenclature qui regroupe par code les actes médicaux. Ces codes sont mis à votre disposition par votre médecin et vous permettent d’avoir un aperçu de ce que vous pouvez obtenir en remboursement. Il y a les actes non remboursables, car non couverts. Puis il y a les actes qui n’existent pas dans la nomenclature, la sécurité sociale refuse de les prendre en charge.

Toute ce qu’il faut savoir sur l’orthodontie invisible

Pour des raisons d’abord d’esthétique, mais surtout professionnelles, les adultes et les adolescents tendent à privilégier les soins orthodontistes invisibles. Il s’agit principalement d’appareils comme l’appareil lingual et la gouttière invisible.

L’appareil lingual est une sorte de bagues invisibles fixé derrière les dents. Il est conçu en se basant sur un moulage des dents pour assurer le maximum de confort possible à celui qui le porte. Une possible irritation de la langue due au contact de l’appareil et son coût plus élevé qu’un appareil dentaire classique constitue ses principaux inconvénients.

Tout comme l’appareil lingual, la gouttière orthodontique ou aligneur de dents est un appareil dentaire invisible, personnalisé et conçu via 3D destiné à rectifier l’alignement des dents. Parfaitement invisible, elle exige une excellente hygiène dentaire et beaucoup de soins. En effet, elle doit être retirée pendant les repas et le brossage des dents. Cette première caractéristique en fait un moyen infaillible pour limiter le grignotage. De par leurs coûts plus élevés, l’orthodontie invisible coût est-elle couverte par la mutuelle ?

La mutuelle et l’orthodontie invisible

Les mutuelles diffèrent d’un organisme à un autre. Il en est de même pour leurs offres et les remboursements qu’elles proposent. Cependant, toutes mutuelles se basent sur le tarif de la sécurité sociale pour les remboursements et c’est à partir de ce tarif qu’elles proposent un taux ou un forfait pouvant varier d’une mutuelle à une autre, d’une offre à une autre.

Pour connaître le montant du remboursement orthodontie invisible, commencez par demander un devis à votre orthodontiste. Ce devis sera votre base de remboursement orthodontie et vous permettra de calculer le montant qui vous sera proposé par votre mutuelle ou une autre mutuelle et en parallèle calculez également le montant que vous devez verser mensuellement ou trimestriellement à la mutuelle choisie. Certains organismes proposent même un simulateur. Le plus important est de s’informer.

Enfin, le remboursement de la mutuelle joue également un rôle important pour déterminer si vous pouvez bénéficier d’une facilité de paiement ou non. En effet, le spécialiste en orthodontie va d’abord se baser sur la durée du traitement pour vous proposer cet échéancier, mais aussi sur le remboursement de votre mutuelle.

Comprendre le fonctionnement d’un contrat d’assurance obsèques
Agents territoriaux : trouver la bonne mutuelle en ligne