Complémentaire santé

La complémentaire santé est, comme son nom l’indique, une assurance permettant de compléter l’action de la sécurité sociale au niveau des remboursements de frais de santé.

Ces frais de santé consistent en consultations de médecins, prescription de médicaments, analyses médicales, frais de maternité, frais optiques et dentaires et hospitalisation.

Le reliquat de remboursement après que la sécurité sociale ait contribué aux paiements prévus par la législation, est appelé ticket modérateur. Il ne faut pas oublier de retrancher 1€ qui correspond à la “participation forfaitaire.

Depuis la réforme de 2004, les complémentaire santé sont “responsables”, ce qui signifie qu’elles s’adaptent à la situation de l’assuré. Il faut distinguer si le patient est dans le parcours de soin ou hors du parcours.

Ainsi, dans le parcours de soin, ils doivent atteindre au moins 30% pour les consultations de médecin, au moins 30% des médicaments à vignette blanche et au moins 35% pour ce qui concerne les actes de laboratoires et analyses médicales.

Si le patient ne respecte pas le parcours de soin, la sécurité sociale ne remboursera qu’à hauteur de 50%, contre 70% dans le parcours. Il est interdit dans ce système de “complémentaire responsable” de rembourser la différence entre le remboursement de la sécurité sociale en et hors parcours. Le but étant de forcer les gens à se conformer au parcours, au choix d’un médecin traitant, etc.

En France, en 2007, 92,8% des français bénéficiaient d’une complémentaire santé. Par une mutuelle à 59%, une compagnie d’assurance à 24% et une institution de prévoyance à 17%.

Offres d’assurance : comparer pour bien choisir
Guide en ligne pour bien choisir son offre d’assurance maitre d’œuvre