Assurance vie

Dans le domaine des assurances, le terme assurance-vie est un faux-ami. On parle d´assurance décès ou assurance décès invalidité. En effet, l´assurance-vie est dédié au produit de l´épargne et aux spéculateurs financiers. Néanmoins 80% des contrats sont des contrats “en cas de vie”, c´est pour celà qu´on appelle celà une assurance-vie.

L´assurance dite “en cas de vie”

Il s´agit du contrat qui permet de profiter d´un quasi produit d´épargne, doté des avantages fiscaux de l´assurance.L´assurance-vie permet aussi de faire fructifier des fonds tout en poursuivant un objectif à long terme : la retraite, un investissement immobilier, etc. Elle offre aussi d´importants avantages fiscaux en matière de succession.

Types de contrat

Il existe deux types de contrat :

– Les contrats dits “en euros” ;
– Les contrats définis comme “multisupport” car ils comportent à la fois un fonds en euros et des unités de compte sous forme d´actions.

Les sommes versées sont garanties par l´assureur : elles ne peuvent pas baisser et sont revalorisées chaque année d´un rendement ; le taux technique (taux minimum garanti) et la participation aux bénéfices (calculée en fonction du rendement technique et financier du canton euro de l´assureur). En contrepartie de cette sécurité, les gains sont généralement limités.

Les unités de compte disponibles sur les contrats multisupport peuvent être des actifs financiers de tout type (le plus souvent des fonds en actions ou obligataires). C´est l´assureur qui détermine les unités de compte proposées pour chaque contrat. Les sommes investies sur les unités de compte ne sont pas garanties et présentent donc un risque pour le souscripteur.

Il existe un nouveau type de contrats d´assurance vie multisupports depuis quelques années: les contrats adossés aux fonds ISR. Ils proposent d´investir sur des entreprises qui respectent les critères du développement durable. Les UC proposées sont alors gérées en fonction de critères sociaux, économiques, environnementaux et financiers.

Les modes de gestion

Le souscripteur peut choisir entre plusieurs modes de gestion proposés dans les contrats multisupports :

– la gestion profilée : le souscripteur laisse aux experts financiers le soin de choisir les valeurs et la répartition des actifs (actions, obligations, etc.) selon le profil qu´il a déterminé, du plus prudent au plus dynamique ;
– la gestion libre : le souscripteur choisit lui même les fonds sur lesquels il va investir ;

Offres d’assurance : comparer pour bien choisir
Guide en ligne pour bien choisir son offre d’assurance maitre d’œuvre